Rencontres du Lavoir : première émission en ligne

Rencontres du Lavoir : première émission en ligne

Des rencontres publiques viennent rythmer les Séquences du Lavoir Numérique, lieu de réflexion et d’échanges, pour questionner l’ère numérique dans laquelle nous sommes entrés à travers le prisme de la création audiovisuelle.
Sous la forme d’émissions-débats, à la manière des émissions TV ou radio, ces rencontres réunissent des personnalités invitées et sont enregistrées puis disponibles en ligne et en podcast.

Alexandre Héraud comme animateur
Pour 2020-2021, ces émissions sont animées par Alexandre Héraud, journaliste,
documentariste et producteur à France Inter et France Culture,
et désormais fondateur d’Écran Sonore, studio de création de podcasts.

31 ans de Web, et aujourd’hui ?

CE QU’A CHANGÉ INTERNET DANS NOTRE RAPPORT AU MONDE
Première émission enregistrée au Lavoir Numérique et diffusée en ligne

Au commencement était le Net. Réseau des réseaux, il offre une
formidable ouverture au monde en rendant possible les échanges
internationaux en temps réel, en donnant accès à une quantité
incommensurable de données produites quotidiennement. En cela,
il crée ou donne l’illusion d’un accès aux savoirs universels. Il est à la
fois vecteur d’une culture de la diffusion ou du partage et source de
nouvelles formes collaboratives ou de solidarité.
Mais sa neutralité, l’un de ses principes fondateurs et garant de la
liberté d’expression, est régulièrement menacée.

Intervenant.e.s :

Benjamin Thierry, maître de conférences en histoire contemporaine
à Sorbonne Université.

Daniel Charnay, ingénieur de recherche CNRS.

Vi, membre de la Quadrature du Net

Yaël Benayoun, co-fondatrice de l’association Le Mouton Numérique 
et co-autrice avec Irénée Regnauld de Technologies partout, démocratie nulle part (Fyp, 2020).

Thomas Courtial, conseiller scientifique du Lavoir Numérique et directeur du développement numérique, Mission numérique EPT Grand-Orly Seine Bièvre

En partenariat avec l’INA et Écran Sonore.

Un petit tour à travers le temps, à travers les images d’un drone…

Un petit tour à travers le temps, à travers les images d’un drone…

Le Lavoir…Numérique

Ouvert en 1924 en tant que bains-douches publics, l’établissement est fermé à la fin des années 1950. Le projet de réhabilitation, initié par la ville de Gentilly et ses habitants, remonte au début des années 2000. Modèle d’architecture, symbole d’une histoire sociale locale, le bâtiment est conservé : l’idée d’y inscrire un projet culturel s’est vite imposée.

Transformé, le « Lavoir-Bains-douches municipal » de Gentilly renaît en 2020 sous une forme entièrement renouvelée et devient le « Lavoir Numérique ».

Une nouvelle entrée pour les visiteurs s’ouvre au 4 rue de Freiberg, surmontée d’une façade animée par des LED, elle façonne la nouvelle identité du lieu : le Lavoir Numérique est aujourd’hui un établissement culturel consacré à l’image fixe, à l’image en mouvement et au son numériques.
Loin d’être dédié à la seule création numérique ni aux seuls arts visuels ou sonores, le Lavoir Numérique est résolument tourné vers l’audiovisuel actuel.

Images tournées par Benoît LABOURDETTE
www.benoitlabourdette.com
Musique de Guillermo Federico RODRIGUEZ JIMENEZ

« Rencontres du Lavoir » : les premiers podcasts autour de l’ouverture…

« Rencontres du Lavoir » : les premiers podcasts autour de l’ouverture…

Transformé, le « Lavoir-Bains-douches municipal » de Gentilly renaît en 2020 sous une forme entièrement renouvelée et devient le « Lavoir Numérique ».  Plongez dans le passé de ce patrimoine local, suivez le chantier et explorez les nouveaux espaces…sonores !

Également disponibles sur toutes les plateformes d’écoute (Apple Podcasts, Spotify, Google Podcasts, Deezer…).

Une série de podcasts réalisée par Ecran Sonore.

Saison 1 : ouverture du Lavoir Numérique

Les Rencontres du Lavoir

Les Rencontres du Lavoir

Émissions-débats

Dans le cadre de la
SÉQUENCE #1 : 31 ANS DE WEB
Du 16 octobre 2020 au 10 janvier 2021

Des rencontres publiques viennent rythmer les Séquences du Lavoir Numérique, lieu de réflexion et d’échanges, pour questionner l’ère numérique dans laquelle nous sommes entrés à travers le prisme de la création audiovisuelle.
Sous la forme d’émissions-débats, à la manière des émissions TV ou radio, ces rencontres réunissent des personnalités invitées et sont enregistrées puis disponibles en ligne et en podcast.

Alexandre Héraud comme animateur
Pour 2020-2021, ces émissions sont animées par Alexandre Héraud,
journaliste, documentariste et producteur à France Inter et France
Culture, et désormais fondateur d’Écran Sonore, studio de création
de podcasts.

31 ans de Web, et aujourd’hui ?

Première émission en ligne

CE QU’A CHANGÉ INTERNET DANS NOTRE RAPPORT AU MONDE
Première émission enregistrée au Lavoir Numérique et diffusée en ligne

Au commencement était le Net. Réseau des réseaux, il offre une
formidable ouverture au monde en rendant possible les échanges
internationaux en temps réel, en donnant accès à une quantité
incommensurable de données produites quotidiennement. En cela,
il crée ou donne l’illusion d’un accès aux savoirs universels. Il est à la
fois vecteur d’une culture de la diffusion ou du partage et source de
nouvelles formes collaboratives ou de solidarité.
Mais sa neutralité, l’un de ses principes fondateurs et garant de la
liberté d’expression, est régulièrement menacée.

Intervenant.e.s :

Benjamin Thierry, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Paris-Sorbonne.

Daniel Charnay, ingénieur de recherche CNRS.

Vi, membres de la Quadrature du Net

Yaël Benayoun, co-fondatrice de l’association Le Mouton Numérique et co-autrice avec Irénée Regnauld de Technologies partout, démocratie nulle part (Fyp, 2020).

Thomas Courtial, directeur du développement numérique, Mission numérique EPT Grand-Orly Seine Bièvre.


LE WEB ET LA CRÉATION AUDIOVISUELLE
Émission prévue à l’enregistrement (bientôt plus d’infos)

Depuis plus de 30 ans, le web offre à la portée de tous, créateurs
professionnels et amateurs, de nouvelles ressources, de nouveaux
outils et de nouveaux procédés qui imposent désormais leurs
propres codes. Entre croisement des pratiques et des disciplines,
émergence de nouveaux formats et de nouvelles formes esthétiques,
cette émission fait une incursion dans le domaine de la création
audiovisuelle née par et pour le web.


NOS IDENTITÉS NUMÉRIQUES

Notre identité est-elle aussi désormais « numérique » ?
Sur la toile, chacun se fabrique un autre soi qui est bien souvent
multiple. On s’y expose et cette représentation numérique, celle des
réseaux sociaux notamment, influence en retour la vision de soi.
Il s’y crée aussi des identités collectives ou des revendications
d’appartenance à des communautés. Nos données, des plus impersonnelles
au plus intimes, sont la trace indélébile
de cette vie numérique.

ENTRÉE LIBRE
Intervenants en cours de programmation.
Réservation indispensable
01 78 18 27 37 / lavoir.numerique@grandorlyseinebievre.fr

Suite aux dernières annonces gouvernementales liées à la situation sanitaire, les émissions-débats sont reportées et ne sont pas ouvertes au public. Restez en alerte ici ou en vous inscrivant à notre newsletter.

SÉANCES SPÉCIALES

SÉANCES SPÉCIALES

Dans le cadre de la
SÉQUENCE #1 : 31 ANS DE WEB
Du 16 octobre 2020 au 10 janvier 2021 (prolongée jusqu’au printemps)

(Restez alerte ici pour connaître la date de réouverture.)

Robert Doisneau sans les photos
Bernard Bloch,
Documentaire (1990), 7 min
Avant-guerre, Robert Doisneau fréquentait régulièrement avec son frère les
bains-douches municipaux de Gentilly « La douche hebdomadaire, pas plus
». Il revisite ce lieu abandonné pour nous livrer quelques libertés sur la
différence entre l’eau et le feu et nous apprendre que « l’eau est civile et
que l’âme, c’est le feu ». Ainsi, dans ce sentiment de « bien-être dans la
propreté retrouvée », nous voilà édifiés sur l’hygiène de la vie sociale.

SÉANCE
CINÉMA EN CONTINU
Entrée libre pendant les horaires d’exposition (uniquement en semaine)

Scoopitones
Laurent Melon,
Série (2018-2020)
« 100 ans nous séparent des anciens Lavoir Bains-douches de Gentilly à
leur transformation en Lavoir Numérique. Réinterroger l’histoire du Lieu
en rendant hommage à l’histoire de l’image, lotion et émulsion s’emploient
au masculin comme au féminin. Entre artiste hybride et lieu d’hybridation,
il n’y a qu’un scoopitone. »

SÉANCE
CINÉMA EN CONTINU
Entrée libre pendant les horaires d’exposition (uniquement en semaine)

Le Photosophe, des instants avec Frank Horvat
Sandra Wis,
Documentaire (2018), 1h02
Le photosophe, des instants avec Frank Horvat, est un film sur un
visionnaire de la photographie. Un film sur Frank Horvat le grand
photographe, et Frank Horvat l’homme, conscient qu’il approche la fin
de sa vie. C’est aussi une rencontre complice entre un photographe
et une réalisatrice qui nous entraîne, dans un voyage philosophique à
travers plus de 70 ans de photographie.

SÉANCE
À l’issue de la visite de l’exposition Frank Horvat, Paris années 50
à la Maison Doisneau – En partenariat avec les Écrans Documentaires (hors-les-murs).

MARDI 24 NOVEMBRE 2020 > suite aux annonces gouvernementales liées au couvre-feu, nous sommes en train de re-programmer cette date.

Entrée libre – Réservation au 01 78 18 27 37
lavoir.numerique@grandorlyseinebievre.fr

Soirée en partenariat avec le Générateur

Soirée en partenariat avec le Générateur

Jeudi 15 octobre 2020 à 20h30

Entrée libre
Réservation en ligne
16 Rue Charles Frérot 94250 Gentilly (à 400 mètres du Lavoir Numérique)

Le Lavoir Numérique s’associe au Générateur pour cette première soirée commune dédiée à l’image et au son. Les artistes Laurent Melon, Simon Henocq & Romain Allard concoctent ici une programmation qui mêle projections de Scoopitones et concert multimédia.

Projections de Scoopitones

« 100 ans nous séparent des anciens Lavoir Bains-Douches de Gentilly à leur transformation en Lavoir Numérique. Ré-interroger l’histoire du Lieu en rendant hommage à l’histoire de l’image, lotion et émulsion s’emploient au masculin comme au féminin. L’after-shave cool à la peau, le grain hydraté frissonne en Une. L’accroche fera date dans l’univers des magazines aux papiers glacés. Fixe ou animée, muette ou sonore, l’image fait tant d’histoires et laisse éclater son bruit.
Des figures rupestres de Lascaux aux graffs des métros, du roman du Renart de 1932 aux farces en Clark’s des Chapi Chapo, des portraits de Nadar aux couv’ de Télépoche, de « tu me fends le coeur » à l’imagerie des jeux videos, de la France a peur au 20H mais grâce à Dash j’enlève les tâches, du Joker sous les flash à « Est ce que j’ai une gueule d’atmosphère? », des raisins verts à Top Club, du « miroir mon beau miroir » au Lavoir à deux faces.
Entre artiste hybride et lieu d’hybridation, il n’y a qu’un scoopitone. »

Laurent Melon

Concert-vidéo

Du bruitisme anarchique aux pulsations électro-noise, We Use Cookies est un « set-up live » où ruptures de formes et textures instables donnent corps à une réalité sonore rugueuse et radicale.
Simon Henocq compose des textures riches de fréquences, de battements, change de caractère au fur et à mesure que la construction se révèle. En parallèle, sur les murs et le sol du Générateur, Romain Al’l dévoile une expansion visuelle de cette architecture sonore. La main du musicien, guidée par le dispositif vidéo, dessine et compose au public un univers en totale immersion.

Une première étape de création de We Use Cookies a été présentée au Générateur en mars 2018 lors de « La Nuit COAX ».

Laurent Melon est un artiste, ami et complice du Générateur depuis 2015. Peintre en résidence à Anis Gras, le lieu de l’autre (Arcueil), il a présente des expositions, créé de nombreux Scoopitones et animé plusieurs émissions de radio en direct. Si Laurent Melon proclame la bouche en coin qu’il faut entendre le bruit de chacun, c’est certainement parce que ce bruit tisse la toile sur laquelle se peint la mise en scène obsessionnelle de son quotidien.
Cet ancien moine, « frère de l’an 2000 » et disk-jockey depuis 1984 sur radio Aligre puis radio Libertaire, capte en discontinu des évènements, des confessions, des lieux historiques peuplés par les figures carnavalesques d’un monde à l’envers qu’il illustre en peinture.

Simon HENOCQ Musicien basé à Paris, sa pratique des arts sonores est ouverte à l’expérimentation et ses territoires d’expression sont multiples. Improvisateur, guitariste, il étudie l’électroacoustique au conservatoire de Pantin (prix Sacem en 2011) puis se forme à l’ingénierie sonore. Simon Henocq est l’un des directeurs artistiques du collectif parisien Coax, labellisé compagnie nationale en 2016, et co-fondateur du label Coax Records, dont il est collaborateur de nombreuses productions phonographiques (Acapulco, Radiation10…) en tant qu’ingénieur du son.

Romain AL’L Artiste visuel, fondateur de LÜDICKE, collectif de vidéastes travaillant dans le domaine du spectacle vivant et des arts numériques. Il compose des performances vidéo projetées pour des formes hybrides telles que Coax Brazil  Mashup, Dans la forêt, DEADALE. Il réalise par ailleurs des clips vidéo pour le collectif Coax (Acapulco, SNAp, We Use Cookies, Helved Rüm, Parquet…), et travaille avec d’ autres artistes, collectifs, musiciens ou ensembles tels que l’Orchestre National de Jazz (Europa Rome, Europa Oslo), l’Ensemble NAUTILIS (Third Coast ensemble), Sylvain Darrifourcq (In Love With)…
http://romainal.dropr.com

Le Lavoir Numérique #WIP

Le Lavoir Numérique #WIP

Les travaux de transformation des anciens Lavoir bains-douches de Gentilly avancent !

Guillaume Ledun, photographe et vidéaste, suit les évolutions du chantier, et nous ramène des images de la naissance du Lavoir Numérique.

Le projet architectural est signé Arteo architecture (Anne Forgia et Didier Leneveu).

Toutes les photos sont visibles ici: album Flickr du chantier

Le Lavoir Numérique en chantier – Mars 2019
LAVoir : un film chorégraphique tourné dans le futur Lavoir Numérique

LAVoir : un film chorégraphique tourné dans le futur Lavoir Numérique

La compagnie de création chorégraphique Entrelacs a investi l’ancien Lavoir Bains-Douches de Gentilly au cours de l’année 2017, pour le tournage de LAVoir, qui regroupe une danseuse et un danseur.

« Histoires, images fragmentaires parcourant l’espace disparu des anciens Lavoir-Bains douches de Gentilly.
« LAVoir », espaces oniriques glissant de l’endroit vers l’envers de ce lieu de ce qu’il inspire.
L’eau, les corps, le petit linge sale, la peau aperçue, voir, dévoiler, regarder, exhiber, entendre, salir, interdire, sentir, punir, goûter, désirer. Des figures de femmes, des lavandières sorties de la nuit, l’excès pulsionnel, instinctuel à enchaîner, des histoires qu’on raconte pour faire peur, comme un jeu défendu. »

Un film de Magali Brument et Robin Moreau
Conception: Magali Brument
Création sonore: Robin Moreau
Interprétation: Brigitte Dumez, Magali Brument, Selçuk Göldere
Durée: 15′

Copyright Cie Entrelacs – 2018